Home / Soins et Beauté / Elle partage son combat contre l’acné sur Instagram

Elle partage son combat contre l’acné sur Instagram

combat-acné-instagram

Kali Kushner, 22 ans, partage depuis deux ans son traitement contre l’acné sur Instagram. Aujourd’hui elle affiche une peau de bébé et compte plus de 27 000 followers.

Kali Kushner est une jeune femme de 22 ans, qui souffre d’acné sévère. Un problème que connaissent de nombreux adolescents et jeunes adultes. Mais Kali a décidé de dédier un compte Instagram à son combat contre ce problème de peau, qui peut souvent nous gâcher la vie.

Toujours sans filtre, elle raconte à travers des avants/après impressionnants, sa lutte pour retrouver la peau éclatante qu’elle affiche aujourd’hui. Sa démarche a vite conquis la toile et elle compte désormais plus de 27 000 followers sur son compte @myfacestory(l’histoire de mon visage en français).

La jeune femme a toujours été sujette à l’acné mais en 2014, les boutons recouvrent son visage. Après avoir essayé de nombreuses méthodes inefficaces (huiles, arrêt de tous produits, antibiotiques et crèmes en tous genres), sa dermatologue lui prescrit Accutane (Roaccutane en français), un traitement à base d’Isotrétinoïne, qu’elle suit pendant six mois.

L’ACNÉ N’EST PAS LIÉE À UN MANQUE D’HYGIÈNE

Les résultats sont miraculeux. En quelques semaines, sa peau se transforme. Mais Kali Kushner reste honnête avec sa communauté. Elle ne passe pas sous silence les nombreux effets indésirables qu’elle subit à cause du traitement, comme une sécheresse intense de toute la peau et un corps fortement endolori. « Parfois je mettais dix minutes à sortir de mon lit le matin tellement mon dos me faisait souffrir », raconte-t-elle à Marie-Claire US. En France, le traitement fait l’objet de recommandations de l’Agence nationale du médicament car il entraine un risque de dépression.

A travers ce compte elle s’attaque aussi aux préjugés que doivent subir les personnes avec de l’acné. Non, avoir de l’acné ne veut pas dire que l’on manque d’hygiène. Ce sont plutôt « les hormones, le taux de sucre dans le sang ou encore les gènes » qui sont en cause.

« L’acné est un tabou et montré du doigt par la société. Avoir une belle peau est un critère de beauté et si vous osez avoir un bouton – ou pire encore poster une photo où on le voit – c’est comme si vous aviez un problème, ce qui est faux », raconte la jeune femme, toujours à Marie-Claire US.

Avec son compte, où elle cherche à montrer l’évolution de la peau d’une adolescente en toute transparence, Kali Kushner est devenue une vraie lueur d’espoir pour les personnes qui la suivent et lui demandent chaque jour des conseils.

https://www.topsante.com

Laisser un commentaire

Voir aussi

Le clou de girofle pour calmer les douleurs dentaires

Un mal de dent qui se déclenche un samedi soir ou en vacances loin d’une …

Inline
Inline